QW4RTZ en spectacle pour le CAM

 

Tous les élèves de la famille CAM, de même que plusieurs autres de Pont, Tremplin et TEAM 2 ont pu assister à un spectacle-conférence du groupe QW4RTZ, un groupe de 4 jeunes hommes chantant a capella.

À travers leurs prestations d’harmonie vocale et un mini-cours de « beatbox », leurs témoignages sur leur vécu au secondaire ont su toucher les jeunes.  Vous trouverez ci-dessous quelques-uns de leurs commentaires, ainsi qu’une photo prise avec la Troupe de chant l’Envol.

Voici quelques questions posées aux élèves et leurs réponses:

Que retiens-tu des témoignages?

-J’ai trouvé tous les messages intéressants, mais en particulier celui de François car son message était signe de courage, de ne pas baisser les bras, d’aller vers les autres et de ne pas rester seul.

-Je retiens de Philippe qu’il faut se reprendre en main.

-Il ne faut pas être quelqu’un d’autre et assumer qui on est.  Il faut trouver sa place sans vouloir impressionner les autres.

-Il faut sortir de sa bulle, commencer par s’aimer soi-même et aller vers les autres.

-On peut réussir même quand on a quelque chose de différent et on doit apprendre à dire non, ce que je ne suis pas capable de faire.

-Il faut seulement être soi-même pour que les personnes nous apprécient plus.

-Même si tu te sens seul, il y aura toujours quelqu’un pour t’accepter, il faut juste que tu t’ouvres toi aussi.

-Philippe se mettait souvent dans le pétrin et cachait ce qu’il voulait faire de peur que le monde le juge.

-Il faut avoir confiance en soi.  C’est avec la pratique que nous devenons meilleurs.

-J’ai retenu que dire non peut être difficile, mais que c’est important de savoir s’affirmer et que pour bien s’en sortir, il faut suivre ses passions comme la lecture, le chant, etc.

Que dois-tu changer ou continuer de faire pour mieux t’épanouir et devenir la meilleure version de toi-même?

-Oser aller parler à ceux que j’aimerais apprendre à connaître. Je me dis souvent que certaines personnes seraient de bons amis.

-Me concentrer sur le positif plutôt que le négatif, apprendre à dire non et reprendre contact avec mes passions.

-Accepter les choix des autres au lieu d’imposer les miens inconsciemment.

-Rester moi-même et me faire confiance.

-Moins me préoccuper du regard des autres pour être plus moi-même.

-Je devrais oser montrer ce que je ressens et ne pas m’enfermer.  Je devrais continuer à lire et écrire et continuer à exercer mes passions.

-Ne pas arrêter de faire ce qui me passionne par peur que l’on me juge.

 

Merci, chers élèves, pour ces belles réflexions!

Judith Cusson

Animatrice de vie spirituelle et d’engagement communautaire